Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 17:14

Depuis des mois, notre fille nous serine qu'elle veux des baskets roses et oranges... Super fastoche, vous en avez déjà vu vous ? Bah moi non... 

C'est pas sa première idée loufoque, quand nous sommes partis à NY, elle voulait qu'on lui rapporte une poupée sirène avec les cheveux qui poussent et qui changent de couleur...! De mieux en mieux, non ?

La poupée, nous ne l'avons pas trouvée, évidemment. Mais pour les chaussures, on a tenté...

Une visite chez Décathlon, la paire de basket blanche la moins cher, et de préférence en tissus, et de la peinture avec un fixateur, et le tour était joué ! Et figurez-vous que c'est le cadeau d'anniversaire qu'elle à préféré ! Pourquoi se prendre la tête et dépenser des fortunes pour les cadeaux des enfants ???

photo (1)

photo (2)


Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 17:04
Ca va faire un an que la boutique est ouverte, et nous n'avions toujours pas fini le dessus du comptoire... pas très sérieux, je l'avoue, mais un gros, mais alors très gros, manque de courage. Bref, Papa est  encore venu à notre secours. 
M1 
Donc avant, le dessus était brut. Tellement brut, que certains sont repartis avec les manches blanches de plâtre ! Bref, il fallait vraiment faire quelque chose.  Ben cette fois, aucun mérite ne me reviens, je n'ai absolument rien fait ! C'est plutôt agréable d'ailleurs. Ah si, une couche de peinture sur les planches déjà découpées, j'ai du me choper une entorse du courage tellement c'était violent...
Bref maintenant c'est encore plus beau.
M3 
Certain n'apprécient pas la couleur, moi je ne regrette pas.
Avec les planches qu'il restait mon papa m'a aussi installé des étagères. Toutes les femmes apprécieront l'utilité de ces trucs : très pratique pour entreposer tous les trucs qui trainent et dérangent nos yeux.
M4
Voilà, ça parait pas grand chose comme ça, mais en réalité c'est super !
 
Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 14:21

Vous connaissez la chanson ???
Bon ben, rien à voir.
C'est juste que rien que de chercher un titre à ce post, il m'est venu cette musique en tête, et comme je suis sûre de me la taper toute l'après-midi, je peux peut-être vous la coller aussi, na !

Pour la naissance du troisième enfant de ma copine, la princesse Sarah donc, je me creusais la tête pour un cadeau qu'elle n'aurai pas. La solution m'est venue tout simplement : ma copine me l'a réclamé.. c'est pas le bonheur ça ? 
Elle voulait des lettres pour mettre sur la porte de chambre de sa fille.
- Ok, pas de problème. Tu les veux brutes, décorées, tu veux le faire toi-même ou je m'en charge ?
- Non, vas-y, moi je préfère me contenter de coller ça sur la porte.
- Cool

Voilà, c'est règlé, j'ai acheté un tableau blanc et des lettres.
Je ne voulais pas un tableau rectangle, simplement parce que j'en ai déjà fait un. Et pour les lettres, j'ai fais trois magasins différents, et à chaque fois ils n'avaient pas toutes les lettres de ce prénom. Et encore, elle ne s'appelle pas Elizabeth ou Marie-Alexandra ! Non, Sarah, c'est plutôt court dans le genre. Toute à fait dans la moyenne du nombre de lettres des prénoms féminins de 2009.
Bref, je me suis rabattue sur un mélange de lettres minuscules et majuscules. Ca fait un peu MSN, mais bon, d'ici à ce qu'elle sache lire, notre petite nouvelle, on a le temps...

J'ai réuni mes morceaux de feutrine ; à ce stade, je ne sais pas encore si je vais m'en servir, mais pour la photo c'est joli.

Je n'oublierai pas de décoller les étiquettes...
Grosso modo, ça donnera ça.
Pourquoi pas dans l'autre sens ? Parce que ça ne rentre pas

J'ai fait un fond à mon tableau ; j'avoue que ça n'a pas été bien compliqué, j'ai collé du papier à Scrap.

 

Et du coup j'ai même hésité à le garder dans ce sens.
Puis j'ai décoré mes lettres avec du papier scrap aussi. Et honte sur moi, j'ai utilisé de la colle en bombe. C'est pas du tout écolo, mais c'est fantastique pour le papier, ça ondule pas, c'est super propre et super rapide au sèchage ce qui permet de continuer dans la foulée au lieu d'attendre...
Puis j'ai découpé ma feutrine.
Et fait des essais
Mais finalement je suis restée dans l'autre sens. Je dégaine ma bombe de colle et...
Je suis une vrai fille, avec les fleurs, les rubans, les perles.... j'en rajoute...

Une fleur en bois avec une tige de métal souple.
Mais ça ne suffit toujours pas, à mon goût.
Je vais donc sur internet, histoire de voir la signification du prénom. Et qu'est-ce que je découvre ? Ben, tout simplement que le prénom choisi pour le dessin animé de la princesse n'est pas un hasard puisque Sarah, dans toutes les langues et réligions (juifs, hébreux, arabe...), ça veux tout simplement dire "Reine"...
Rien que ça ! Elle part avec une Sacrée longueur d'avance cette petite louloute !
Donc c'est tout vu, il me faut une couronne. J'en façonne donc une, que je colle, puis je dégaine mon pistolet à colle, pour parer cette magnifique couronne de ses joyaux...
Et voilà, maintenant, ça me convient, je vais faire un beau paquet cadeau, et l'envoyer dans sa future maison
Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 18:29

Ce n'est pas tout neuf puisque ma fille à maintenant 3 ans, mais j'ai gardé son faire part.
Mine de rien, nous avons passé quelques heures dessus, et nous étions assez fiers du résultat.
Nous avons fait une maquette que nous avons photocopié pour avoir le fond, une autre maquette pour la fameuse cigogne sur laquelle nous avions marqué toutes les choses importantes courantes. Puis nous avons tout découpé au cutter, et ça, c'était de loin le plus pénible. Puis nous avons tout assemblé.
Après coup, je pense que nous aurions du faire quelque chose pour le verso, mais bon, quand bébé est là, le temps manque...


Un coup de tampon était de rigueur avec la petite cigogne annonciatrice de bonheur...




Et quand on ouvre, c'est le mi-mi, le miracle



Et voilà
Un joli petit texte, et l'affaire est dans le sac


Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 16:33

Suite au succès de mon livret pour la fête des pères, j'avais gardé en tête d'utiliser ce principe pour un faire part. Et quand notre deuz s'est annonçé, j'ai décidé de renouveller l'opération en plus grande quantité, version naissance.
J'ai imprimé les commentaires sur papier, afin de n'avoir plus qu'à découper et coller. Surtout pour le jour J, avec le poids, la taille, la date, j'ai an-ti-ci-pé. D'ailleurs quand loulou est né, je n'étais pas mécontente d'avoir tout préparé à l'avance.
Hormis les commentaires et la structure, pas un faire-part n'était identique. J'ai pensé que ce serai un travail assez rébarbatif comme ça, sans en plus avoir toujours les mêmes photos. Les papiers carton, les intérieurs, tous étaient différents.

Vu le temps qu'il m'a fallu pour tout faire, et par pur égoïsme, j'en ai gardé un rien que pour moi.
Je vous montre.
D'ailleurs, les copines, si vous avez gardé le votre, ce que j'espère, merci de m'envoyer la photo.
Ceci-dit, je vais aussi vous expliquer pourquoi je me suis fais chi***  à faire tout ça. Et bien tout simplement parce que moi-même je ne garde que très rarement les faire-part. Uniquement ceux qui le méritent. J'avais envie que les gens aient des scrupules à le présenter à leur poubelle...
Et oui, les femmes sont toutes des manipulatrices...
























Pour le message de naissance, un pote m'a prêté une ardoise comme pour les films. J'ai trouvé l'idée super sympa, et ultra simple. J'ai pris.

Quand nous avons eu fini d'emballer tous les faire-part dans du papier craft, je suis allée faire affranchir le tout, et tchao-bello. Restait plus qu'à attendre que tout le monde les reçoive. Et quel plaisir quand les copains nous on appelés pour nous dire qu'ils avaient adoré le principe.

Ca nous à fait super plaisir. Car je peux vous dire que c'était un sacré travail d'équipe. Un bonne cinquantaine de livrets comme ça. J'ai regretté de n'avoir pas pris de photo de la totalité.

Il faut savoir que même mon homme participe à la fabrication de faire-part à la maison. Je lui colle les ciseaux à scrap, les photos, un gabarit, et je m'atèle à autre chose.
Un de ces quatres, je vous montrerai celui que nous avions fait pour notre fille...

Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 16:16

Quand on devient parent, même quand nos enfants sont petits, nous apprécions de tomber dans le canular commercial de la fête des parents... enfin nous en tous cas, c'était comme ça.
Donc la première année de notre fille, au lieu d'acheter une bricole à mon homme pour sa première fête des pères, je lui ai confectionné un petit truc.

Outils
- papier
- carton à calendrier
- colle
- photos
- ciseaux spéciaux
- ruban
Bref,  des trucs de scrap.

 

 

 Ca se présente tout simplement comme un petit livre, avec un ruban autour, collé au dos, comme ça papa ne risque pas de le perdre. Et quand on ouvre, ça se déplie. Et on peut voir plein de carrés avec les photos et les messages que j'ai choisi d'insérer. C'est un procédé super mignon, et original.


Et voilà, après on referme le tout et on le conserve précieusement.
Depuis notre fille a grandit, et j'avais oublié l'existance de cette bidouille, quand je l'ai vu réapparaitre dans le placard à dossiers.
En fait mon homme l'avait dans son sac depuis 3 ans, mignon non ? On a toujours l'impression qu'ils sont contents mais sans plus... alors qu'en vrai, c'est tout autre chose.

Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 10:19

Mon homme est du mois d'avril, et cette année, j'ai eu du mal à concilier mon budget cadeau avec mes envies cadeaux... Bref, je me suis finalement rabattue sur une idée assez simple. Bon, par simple, n'entendez pas rapide, hein, parce que j'y ai quand même passé quelques heures.
Je m'explique, je lui ai fabriqué un calendrier commençant par le mois où je le lui ai offert, soit avril 2009 et se terminant en mars 2010. Et dessus, à chaque date d'anniversaire, j'ai inséré la photo de la personne concernée.
Du coup, il a non seulement un calendrier sympa avec les trombines des gens qu'il aime, mais aussi un pense bête relativement simple car sans obligation de lire de quelconques astérisques.
Bref, parfait pour un homme. Chacun choisira son camp en lisant ces lignes... CQFD

Matériel ?
- un ordi
- plein de photos
- les dates de naissance de toutes les personnes à mettre
- un appareil pour relier, ou, dans mon cas, un imprimeur  qui s'en chargera
- une copine pour expliquer comment utiliser WORD, insérer des photos les unes sur les autres, en transparence... c'est un peu chiant ça, je reconnais.
Et c'est parti mon kiki













Bien sûr, ça ne l'empêche pas d'oublier encore de souhaiter les anniversaires...

Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 10:18

Maintenant que le magasin est ouvert, nous ne sommes plus aussi préssés de faire les finitions, mais quand même, ça va pas se faire tout seul, alors, courage, on en voit le bout...
Il nous manquait des pièces pour installer les deux derniers présentoires, mais nous y avons remédié, enfin, le magasin de bricolage s'est réapprovisionné, et nous aussi par la même occasion.
 Voici donc le nouveau présentoire solaire.
Pour ce qui est du deuxième, destiné aux montures enfants, finalement il y a eu un loupé lors de la fabrication, et nous ne pouvons pas l'installer tout de suite, il faut le redécouper parce que les plaques de verres sont trop courtes, enfin bref, la motivation nous manque et les solutions aussi donc nous faisons ça petit à petit.
En plus il va falloir le repeindre, et la c'est le hic ; moi j'en ai marre de la peinture chiante.
Je veux faire de la peinture colorée, le blanc j'en ai...

D'ailleurs, j'ai mis le nez dans mon pot de peinture bleue, et je lui ai fait un sort, de petits détails pour vous, mais qui ont leur importance à mes yeux. Pour commencer, l'étagère de l'atelier.
Au passage, vous pouvez remarquer que les pieds sont maintenant définitifs. Il n'y a plus les pieds bricolés de début. Encore un magasin réapprovisionné !











J'en ai aussi profité pour poser le papier peint au endroits ou il en manquait, et j'ai remis du bleu.

 


Je reconnais que là c'est encore un peu le bordel, mais comparé à ce que ça a été, ce n'est rien.

J'ai récupéré du lino, et nous l'avons posé dans les toilettes. Mon père n'était pas fou de joie quand je lui demandé de me démonter les toilettes et le lavabo, mais j'ai utilisé une technique subtilement féminine... je m'explique.
Il me restait du lino chez moi, et j'ai voulu le poser seule, dans les toilettes, faire les coupes, et tutti quanti.
Mais les coupes autour des toilettes, c'est vraiment pas folichon ; donc je dis à mon papa "j'ai posé le lino mais c'est pas super, c'est dommage que je ne sache pas démonter les toilettes, ça aurait été plus propre".
Faut savoir que mon papa, c'est pas un maniaque, mais quand il bricole il adore les belles finitions. Et "PROPRE" c'est comme qui dirait le mot magique de la grotte des quarantes voleurs... du coup, quand il est venu, il m'a tout démonté, et j'ai recommencé avec ce fameux lino qu'on m'avait donné. Et là, rien à voir, le rendu est super.

Un beau lino fonçé, couleur wengé, imitation parquet, c'est boooo.
Voyez le bricoleur qui remonte tout encore une fois... il parait que faire et défaire c'est travailler, mais mon père n'aime pas cette expression.

J'ai aussi fini les murs des toilettes avec du crépit lisse ; il ne me reste plus qu'à peindre en blanc, mais j'ai du mal à m'y mettre.





Un après midi ou je ne faisait pas grand chose, je me suis motivée pour terminer le parquet dans la pièce de derrière.
Je n'en avait pas assez, mais au moins les cartons ne trainent plus. Bon pour le moment je n'ai pas le budget pour aller plus loin, peut-être que j'achèterai du jonc de mer ou de la moquette pour me faire une pièce à vivre plus chaleureuse... je ne sais pas encore.


Chaque jour je fais des petites choses supplémentaires. J'ai maintenant cette boutique dans la peau, faut dire que j'en ai chi** quand même, et chaque fois que je regarde le tout, je vois l'oeuvre d'un artiste.
Attention, c'est pas de la vantardise, juste de la fierté.

Bref maintenant je peux amener mes enfants avec moi, et ma puce à tiré le gros lot la semaine dernière.
Nous avons pu faire plein de photos marrantes, que je pense utiliser pour le site du magasin.
Z'en pensez quoi ???

 

 

Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 16:47

Bon, au bout de 3 semaines on en a marre des vrais travaux alors on a privilégié des trucs plus simples, on a commençé à monter les meubles. Un spécialiste suédois nous avais confié les modes d'emploi et son concurrent français aussi, donc on s'en est pas trop mal sorties.
Bien sûr, ça aurait été trop simple de les monter tels quels, donc on a fait quelques modification, du genre Valérie Damidot ; on sait jamais pourquoi elle modifie ça ou ça, à quoi ça sert d'acheter des trucs neufs dans ce cas !!!
Bon ben, je suis revenue de mes grandes idées, et j'ai fait pareil, j'ai modifié, j'avoue.
Et chou-chou-chouette, un peu de couleur dans ce monde de brutes.
En même temps je vous présente Caro, si vous avez besoin d'un gros coup de main, elle est souvent dispo, et courageuse en plus. C'est avec elle qu'on a fait la peinture blanche. Caro et Fly ça faisait 2 au début, et puis elle a fait comme tout le monde, elle a vite appris.




 Attention, faut jamais laisser des outils dans les mains d'une femme, vous savez pas ce qu'elle risque d'en faire !!!












Sur la droite de la photo, il y a de droles de trucs blancs, ce sont nos futurs présentoires.
De ce côté là, Valérie à encore frappé. Nous avons acheté des paravents et aussitôt arrivés à la maison, nous avons tout découpé, nous avons placé les ventaux dans des cadres en bois maison, et avons tout peint en ??? blanc, n'est-ce pas ? Et les avons laissé patiemment dans un coin. En cuisine, on dit qu'on réserve.

 Pendant ce temps, de gentils ouvriers sont venus préparer ma devanture. C'était pas folichon avant, alors il a fallu arranger ça.
Donc une sous-couche sur le marbre.











Et voilà le travail ! Ah, les pros, y a pas à dire, ils bossent bien... Pas besoin de mettre du scotch de protection, ils vous font ça tranquille...

Après on enlève l'ancien nom, et on repeint dans la couleur définitive
 Et on voit ma Caro, fidèle au poste. Non, non, elle glande pas, elle s'applique. C'est pareil ? Noooooooooon...

Pour la suite on va se la faire en roman photo. Vous me direz que pour prendre tout ça on devait pas bosser beaucoup... bah, j'ai rien à déclarer la dessus.











Et attention les yeux, roulements de tambours, etc, etc


Et ce soir là, je dors bien.
On commence à être rassurés car on va ouvrir à la date que nous avions prévu, en plus ça nous plait, donc c'est le bonheur.
Je suis quelqu'un d'assez gai, et j'ai toujours une chanson dans la tête ; élevée à RTL, c'est pas toujours terrible, genre vieux jukebox, mais bon. Depuis le début, pas de musique, le stress sûrement, en plus je suis crevée. Couché maxi 22 h et levée vers 7h, donc pas trop le temps de se reposer.
Et depuis que nous avons posé l'enseigne, ma petite musique me reviens de temps en temps.
Mais le gros déclic arrive quelques temps après.

Nous avons essayé de fabriquer nos propres présentoires, ne pas tomber dans le traditionnel, sans aller dans l'excès, pas facile. D'où la trouvaille des cadres ; mais il a fallu trouver des pieds et des systèmes pour accrocher ça aux murs. Un peu de bidouille à été nécessaire : tiges filetées, rosaces de plomberie, écrous borgnes et écrous freins. Enfin bref, des vis à placo, une super pince exprès, et c'est reparti.  On fixe les pieds sur les présentoires. Puis au tour des murs.











Au fait, c'est un détail mais pensez à enlever les codes barres avant de fixer les choses au mur, car après, ça peut vraiment être très chiant...

Et le clou du spectacle, c'est que nous avions fait des encoches afin de pouvoir glisser des plaques de verre, mais nous n'étions pas surs de nous, côté maintient, donc encore un grand moment de suspense. Mais je vous rassure tout de suite, mon jukebox s'est remis en route à partir de ce moment là...


 Et voilà, je suis contente de nous.
Maintenant nous allons pouvoir tout installer.
De braves âmes nous sont encore venues en aide, et nous avons pu finir à temps, 21h la veille de l'ouverture.
Je vous fait visiter ???



















Avec l'aménagement final


















Et voilà, ça se passe de commentaires, nous sommes heureux...
Voilà pourquoi, les amis, nous avons eu du mal à vous donner de nos nouvelles et à répondre au téléphone, car le soir venu, nous étions lessivés, mais maintenant ça va aller mieux.


Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 10:04

Bon alors, mon homme et moi avons décidé de nous lancer. L'histoire débute en octobre dernier, un diner un peu arrosé, et notre hote qui nous dit, "bon alors, maintenant, il faut vous installer... il y a un emplacement qui pourrai vous interesser..."
Bref, je prend le lendemain les coordonnées de l'agence qui gère le bail, et je me renseigne. Je fais faire quelques devis, un prévisionnel, RDV avec plusieurs banques.... la totale quoi. Et juste avant Noël, le verdict tombe, prêt accépté, et dans plusieurs banques en plus.
Nous prévoyons de passer les fêtes tranquilles, d'autant plus que nous nous doutons de la galère pour après.

Début janvier, je chausse mes grosses pompes de bricolages, celles qui ne craignent rien, et qui tiennent chaud, un débardeur, un sous pull, un gros pull, un sweat à capuche, de grosses chaussettes, un vieux jean... Pourquoi ? Ben parce que quand on parle, ça fait de la fumée, alors voyez un peu le topo, en plus il neige dehors.
Nous ne quittons pas nos gants, ne nous attardons pas pour manger, car on a vraiment trop froid.... d'ailleurs tout le monde s'est mis au thé et aux soupes lyophylisées... c'est dire.

Donc commençons par le commencement, ON CASSE TOUT.
Alors là, faut aussi que j'explique, étaient présents mon fréro cadet, mon papa retraité, mon homme et moi. Et des amis qui sont venus faire quelques séjours plus ou moins long avec nous.
Mon père et mon frère sont assez bon bricoleurs, pour ne pas dire très bon (faut quand même pas qu'ils prennent la grosse tête) et mon homme et moi, opticiens, donc pas habitués aux chantiers.

Avant qu'on casse, ça ressemble à un vieux local, avec des poutres cachées dans des coffrages très moches. Un carrelage un peu vieillo, des murs blancs passés, des plafonds pas terribles, et pas un à la même hauteur... bref, quand on a eu fini de casser tout, on s'est demandé dans quelle galère on s'était embarqués.

Voilà à quoi ça ressemblait au début
  










 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Donc c'est à ce moment qu'on arrive avec nos gros sabots

 

On arrache tous les plafonds, et rien qu'avec ça, on fait 3 remorques de déchets pour aller à la déchetterie...
Un bon coup de balais, parce que ça faisait vraiment chantier, et on installe notre QG, table de camping pour manger, vite-fait, et échaffaudage. On remet les lampes provisoires, car en hiver, il fait nuit tôt. Nous sommes courageux, et sur place de 8h à 19h, donc il nous faut de la lumière.


  Voyez par vous-même...









Une rapide présentation de tous nos courageux : mon frangin qui sera chargé des plafonds, mon père multicarte mais son dada c'est l'électricité, la plomberie, et moi qui n'ai pas de tâche particulière.

              













  Comme dit mon père, il n'y a que de mauvais ouvriers, pas de mauvais outils, donc hop-hop-hop, on s'y colle

       Voyez le sourire des courageux, pas surs qu'on en tire quelque chose de ces couillons !

Pour la petite histoire, il y avait dans les murs beaucoup de fils électriques qui couraient, mais beaucoup aussi, dont les fils n'étaient pas branchés, au début ça fait bizare, on tire on tire sur les fils et ils viennent tout seuls, coupés au bout. Donc mon père à tout réinstallé, et quandil fait des trous partout pour les prises, qui c'est qui s'y colle à les attrapper dans les murs, c'est bibi. Je vous dit pas quand ils sont encore branchés, ça fait cail-cail-cailli !
Et quand c'est mon père qui se prend pour dieu tout puissant et qui empoigne un fil à pleine mains, confiant, mais qu'il y a du jus, ça fait "oh putain enculé", et comme il est plutôt du genre calme quand il bricole, bah on sait à peu près ce que ça veux dire.

Donc mon frère pose les rails pour le faux plafond










A cette étape, je pensais que nous pourrions tout faire en 3 semaines, ce qui faisait bien rire ma famille, donc mon frère, sans pitié me colle à la tronçonneuse, aux niveaux, couper les pattes, installer les rails... on bosse comme des chefs.

Mon frère, Guillaume, ferme le devant de la vitrine, en haut, car de l'intérieur on voit dehors, c'est dire côté isolation. Le placo vert, c'est pour l'humidité, il sera peint par la suite.

  Entre temps, un ouvrier d'un chantier pas loin à la bonne idée de me dire qu'il y a un super potentiel sur la poutre au milieu du magasin.
"Oui ma ptite dame, faut le restaurer ça, ça va être super sympa"
 Et vous savez, il y a des fois où on ne voit pas le bout de notre tâche, et bien, c'est excatement ce qu'il m'est arrivé ; ma superbe poutre en pierre était couverte de plâtre et de peinture marron, et c'était pas de la tarte pour la décaper, il a fallu taper, taper, taper encore et toujours. Ca m'a vallu le surnom de pivert pendants quelques jours.

Ensuite j'ai poncé la poutre en bois qu'on voit juste au dessus.
Encore une partie de plaisir...

Et papa, fidèle au poste avec son électricité. Au total, il nous a quand même installeé 150 mètres de cables électrique...


Puis il a quand même fallu faire appel à un professionnel, un ami plaquiste qui est venu nous faire un bar en arc de cercle, pour que j'installe mon coin atelier, car je compte bien travailler un jour ici.


  Et voilà, une petite poutre en bois qui va du sol au plafond pour tenir le tout, et il nous fait tout ça en 2 jours. Nous qui avions passé plusieurs jours à faire les 2/3 du plafond, on a vraiment eu l'impression qu'il faisait du zèle le pro, en si peu de temps il a donné de la vie...


L'établi en bois qu'on voit sur la droite nous a bien dépanné, mais un jour où j'étais seule, un coup de sang et j'ai tout cassé. Et hop, il faisait plus jour encore.











On installe les plafonds grace à ce merveilleux appareil jaune, on fait les bandes, les joints, et après on ponce. Là encore, je déconseil le courage, car poncer à la main, ça n'avance pas, et le rendu est pas terrible, donc optez pour une ponçeuse rectangulaire, croyez-en mon expérience...

Au fait je vous présente mon homme, et les trous au plafond, ce ne sont pas des erreurs, c'est pour mettre les lumières. La mon papa est content, il va avoir encore plus de boulot.
Et regardez bien la taille du trou, 22cm de mémoire, et ben, c'est pile-poil la taille pour rentrer ma tête, mais sans queue de cheval (pour le shampoing après c'était coton). Comme ça c'était plus facile pour aller chercher les cables électrique. Parce que la difficulté était de mettre les lumières sur 2 intérupteurs, avec l'éclairage en quinquonce. Non, non, on ne chipote pas, c'est important pour la suite.

 Ca éclaircit, n'est ce pas ?
 Choix stratégique pour la suite, nous installons les lumières pour voir clair, mais les laissons pendre pour pouvoir peindre les plafonds. D'ailleurs ça peut faire un genre terrible... Surtout qu'on les avais emballées dans des sacs, au cas où les peintres apprentis travailleraient pas tout à fait proprement...


Voulez voir ?











C'est marrant, hein ?

Bon passons...
Un bon coup de blanc... en réalité 4 couches il nous a fallu pour arriver à ça ; là, le blanc on en avais déjà marre











Ensuite arrive l'étape du papier peint. On s'y colle ? Ouep, moi j'aime pas ça, mais il faut bien s'y mettre ; mon père à la coupe, moi à la pose, et 2 jours plus tard, 66 mètres carrés de papier blanc.

Et devinez la suite ? Bah il faut peindre les murs en blanc aussi, ras le bol... mais ça vaux le coup.


Surtout avec les lumières. OOOOOOOOOOOOOOOOh c'est BOOO

 Maintenant il faut lessiver cette belle poutre en pierre.
Celle en bois à été peinte en bois avec les plafonds, après une sous couche spéciale bois bien sur, on est des débutants mais on sait lire...







Qui voudrait d'un homme comme ça, ils sont pas beaux ces gants ?

Allez, courage, après on attaque le parquet.












Moi qui n'aime pas les coupes, j'ai été servie.
Bon pour le début, j'étais à la maison avec mes enfants, du coup, c'est le mari de la nounou qu'y s'y est mis, avec son fils et mon homme.
Y faisait pas bon faire parti de nos amis en janvier...












Et voilà pour le sol... on se retourne et on dit Wouah..........!

Repost 0
Published by pititedarling - dans Bricolages
commenter cet article

Archives

Catégories

Liens